25/06/2009

VIVE LES VACANCES !!!

Photo 663

 

 

Je vais vous laisser pendant quelques jours pour recharger mes batteries au bord de notre mer du nord...

 

Je vous retrouve dans deux semaines avec des photos et peut-être aussi des recettes même si je ne compte pas passer mes vacances à cuisiner.  Bien sûr j'aime ça mais je peux le faire tant que je le désire à la maison et dans une cuisine où j'ai mes habitudes! 

 

Quand je suis au bord de la mer, j'aime en profiter autant que je peux!  Je n'ai pas assez de poumons pour la respirer, de nez pour la sentir, d'yeux pour la regarder!  Elle me détend et me requinque...

 

Je rentrerai en pleine forme pour poster enfin les recettes de sablé et terrine pour les concours de Mamina et de Péché Mignon  qui se terminent le 15 juillet.

 

Et à ceux qui partent aussi en cette période, je souhaite de bonnes vacances...


 

15:04 Écrit par Lili dans Général | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

14/06/2009

Le temps des confitures.

Le temps des confitures.



100_1662



Il y a une occupation que j'adorais petite c'était "roser" les casseroles!  C'est un terme que je n'ai retrouvé nulle part. Tant mieux, il n'appartient qu'à moi, comme mes souvenirs!

Chez ma grand-mère, chez ma marraine et chez mes parents, été était synonyme de jardins, de confitures, de conserves...

Différentes chez chacun selon les goûts, les conserves maison c'étaient les bocaux en verre de différentes tailles, les caoutchoucs, les pinces et l'énorme marmite en galvanisé qui tronait sur la cuisinière avec son thermomètre dépassant comme le périscope d'un sous-marin...

Tomates, mange-tout, épinards, salsifis, bases de soupes vertes (mélange de cerfeuil, épinards et oseille) mais aussi fraises, cerises, abricots, rhubarbe, reine-claude et compotes diverses...

Chez ma marraine, moins agréables, il y avait les cornichons à frotter de sel et les oignons grelots à éplucher...

Et enfin il y avait les confitures... Ah! Les confitures! Rien que le mot évoquait des plaisirs gourmands et festifs!

Il y avait la cueillette des fraises dans les jardins mais surtout l'expédition dans les fagnes pour cueillir les myrtilles.



myrtilles02


Nous partions de bon matin à deux voitures avec pique-nique, thermos et couvertures pour une journée harassante mais festive.

Une fois les voitures garées dans un coupe-feu, nous partions en expédition. Nous croisions d'autres familles, pareillement équipées de bottes et de couvre-chef divers, penchées vers le sol à la recherche des baies noires. L'un ou l'autre criait “Ici” et tous d'un pareil élan se précipitaient vers le buisson jusque là inviolé. Nous soupirions envieusement et continuions nos recherches jusqu'à trouver nous aussi l'un ou l'autre endroit épargné. Nous allions jusqu'aux tourbières, c'était la frontière de l'Inconnu que nous ne franchissions pas.

Nous faisions demi tour et allions retrouver "l'intendance", ma grand-mère, qui, dès qu'elle nous apercevait, disposait sur la table dépliée miches, charcuteries, salades et tartes, et mon grand-père qui supervisait en fumant une de ses pipes.

Nos estomacs remplis et nos seaux vidés, nous repartions pour une seconde expédition. En fin de journée, les dos criaient pitié, les joues étaient rouges de soleil et les yeux remplis d'une fatigue heureuse. Mon oncle, las de pester sur les moustiques, entamait des chansons à boire ; ma marraine, très dame patronesse, pinçait les lèvres ; ma grand-mère souriait avec indulgence!

Nous n'avions pas les vendanges mais nous avions la cueillette des myrtilles!



Nos fagnes...


pano-hautes-fagnes




fagnes



decouv1_small



Hillbach



mauve1



IMG_5828



Et aussi ce poème qu'elles ont inspiré à Apollinaire...


Fagnes de Wallonie


Tant de tristesses plénières
Prirent mon cœur aux fagnes désolées
Quand las j'ai reposé dans les sapinières
Le poids des kilomètres pendant que râlait
Le vent d'Ouest.
J'avais quitté le joli bois,
Les écureuils y sont restés
Ma pipe essayait de faire des nuages
Au ciel
Qui restait pur obstinément.
Je n'ai confié aucun secret sinon une chanson énigmatique
Aux tourbières humides
Les bruyères fleurant le miel
Attirant les abeilles
Et mes pieds endoloris
Foulaient les myrtilles et les airelles
Tendrement mariés
Nord
Nord
La vie s'y tord
En arbres forts
Et tors
La vie y mord
La mort
À belles dents
Quand bruit le vent
Quand bruit le vent !


Guillaume Apollinaire


Après le nettoyage des fruits, on sortait la bassine à confiture. Et bientôt, elles embaumaient, parfumaient la cuisine! Les bocaux enfin remplis, il y avait la casserole, la grande cuillère en bois... J'attendais avec impatience, cuillère en main, la permission de “roser” la casserole. Je grattais les parois et le fond de la marmite et mangeais la confiture encore tiède qui y collait! Rien ne m'échappait, même pas le contenu de la cuillère en bois!

Aujourd'hui, entre les jeux vidéos et les dessins animés, ils ont bien peu de temps pour “roser” les casseroles! Ils ne savent pas ce qu'ils manquent!

Ah! Souvenance, quand tu nous tiens...


100_1659


Pourquoi faire des confitures de nos jours?

Si vous voulez faire des confitures dans un but d'économie, oubliez... à moins d'avoir vos fruits dans votre jardin ou verger. Le but est ailleurs. Il s'agit de savoir plus ou moins ce que l'on mange sur sa tartine!

Je dis plus ou moins car je fais mes confitures avec du sucre gélifiant qui contient de la pectine et un conservateur. Pourquoi? Ces produits présentent au moins 3 avantages et non des moindres.

Dans les recettes traditionnelles (que je n'ai pas connues chez moi, Maman utilisait déjà du Pec il y a 50 ans), les confitures cuisaient longtemps, les fruits et leur qualité étaient dénaturés. Chaque fruit à une quantité plus ou moins importante de pectine naturelle et selon cette quantité chaque fruit avait sa durée de cuisson et sa recette. Les confitures étaient donc difficiles à réussir à coup sûr! Avec les produits actuels pas de soucis et tous les mélanges sont permis.

Les proportions des confitures anciennes étaient plus ou moins les mêmes pour toutes : 50% de fruits, 50% de sucre. Avec les  gélifiants on peut se permettre de réduire très fortement la quantité de sucre. Certaines marques (Candico, Oetker) font des produits permettant de mettre une part de sucre pour 3 parts de fruits soit trois fois moins de sucre! C'est ce que j'utilise pour les fruits bien sucrés, pour les plus acides je préfère utiliser une part de sucre pour deux parts de fruits...

Enfin j'aime, sauf pour les gelées (que je ne fais pas!), avoir des morceaux de fruits dans mes confitures et qu'elle aient une belle couleur... Quand une fraise par exemple a cuit longtemps il n'en reste pas grand chose et sa couleur, franchement...

Nous sommes en pleine saison des fraises et de la rhubarbe... J'ai donc cette semaine fait des confitures fraises, fraises-menthe, fraises-rhubarbe-vanille... Je voudrais essayer de la fraise-orange-cannelle mais ce sera pour la semaine prochaine. Après en avoir nettoyé 14 kilos, les fraises je ne sais plus les voir...


Il n'est pas difficile de faire des confitures, il suffit de suivre le mode d'emploi repris sur le paquet de sucre gélifiant...


100_1687

Quelques petits trucs pour réussir vos confitures :

Préférez l'achat de fruits petits (dits à confiture) et bien frais plutôt que des gros fruits trop mûrs.

Lavez les fruits brièvement, ne les laissez jamais tremper dans l'eau.

Ne nettoyez jamais les fruits le jour avant avec l'intention de les cuire le lendemain. L'expérience m'a appris que les fruits qui ont attendu au frigo avant d'être cuisinés donnent une confiture très liquide et donc ratée!

A défaut d'une bassine à confitures, prenez une grande casserole. Lorsque la confiture cuit, elle bouillonne et parfois éclabousse.

Faites ressortir le goût des fruits très sucrés en ajoutant le jus d'un citron par kilo de fruit.

Ne faites jamais plus de deux kilos de fruits par cuisson.

A la fin de la cuisson, il reste souvent de la mousse qu'on vous conseille d'écumer. Retirez la casserole du feu et continuez à mélanger au moins 5 minutes, il ne restera plus de mousse.

Ebouillantez vos bocaux pour éviter la condensation, essuyez les et posez les sur un essuie de cuisine (un torchon pour nos amis français) humide pour les empêcher d'éclater.


Tous les mélanges sont possibles.  Certains fruits demandent une cuisson plus longue que d'autres. Je précuits les premiers puis ajoute les seconds.


100_1683

Proportions pour la confiture fraises-menthe : 2 kilos de fraises, le jus d'un citron et 4 grandes branches de menthe. Certains ajoutent la menthe ciselée en fin de cuisson, je préfère cuire les tiges entières avec les fraises puis les retirer au moment de la mise en pots.


b

Proportions pour la confiture fraises-rhubarbe : 1 kilo de fraises nettoyées, 1 kilo de rhubarbe nettoyée, 1 gousse de vanille (pas de jus de citron vu l'acidité de la rhubarbe).


100_1678


Bon petit déjeûner...



 

13:29 Écrit par Lili dans Général | Lien permanent | Commentaires (18) |  Facebook |

14/04/2009

Toute chose a une fin.

Voilà...  J'ai mis en ligne la dernière recette menu de Pâques "budget modéré".

 

Je vous rappelle le but recherché : 

 

"Le but : vous proposer au moins 5 apéritifs, 5 entrées, 5 plats et 5 desserts que vous pourrez combiner entre eux pour former un menu de fête à moins de 40 € pour 4 personnes, même pas le prix d'un big menu avec une sauce et un dessert chez Quick!"

 

A voir ici : decoration

 

C'était pour moi un premier essai :  entre les enfants, les petits-enfants, les courses, le ménage, les imprévus, j'ai pris un peu de retard et n'ai mis la dernière recette qu'aujourd'hui et il manque une entrée et un dessert...

 

Toutefois au point de vue budget le but a été atteint.  Vous pouviez très facilement combiner deux recettes au moins d'amuse-bouche, une entrée, un plat et un dessert pour moins de 10 euros par personne!

 

J'ignore si celà vous a aidé et j'aimerais avoir votre avis!  En effet il m'aidera à mettre sur pied un petit projet qui me tient à coeur, un blog de recettes pour petits budgets ou un repas (plat et dessert) chaque jour pour moins de ? €...

 

Laissez donc un petit commentaire qu'il soit positif ou même négatif...  On progresse aussi grâce à ses erreurs!

Merci d'avance...

12:25 Écrit par Lili dans Général | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

30/03/2009

Menus de Pâques "budget modéré" !

              Bientôt Pâques!


paques2010

 

 

 

Les œufs, les cloches, les lapins ont envahi depuis plusieurs semaines déjà les rayons des grandes surfaces et les folders toutes-boîtes!


Non! Non! Inutile de jeter un coup d'œil plein d'espoir vers la fenêtre, il fait gris et moche! Le printemps se fait bien discret...


La fête de Pâques est synonyme de sollicitations incessantes de notre portefeuille! Entre les chocolats, les jardinières, les jouets, les jeux d'extérieur et les agapes, celui-ci se sent mal!


Si les cloches n'ont pas encore pris leur envol de Rome pour garnir nos jardins d'œufs multicolores, il est déjà temps de penser à nos menus de fêtes.


decorationPeut-être est-il possible de limiter les dégâts et de concocter un repas agréable sans trop débourser? Essayons donc...


Je vais tenter de vous proposer pendant ces deux prochaines semaines des plats festifs (entrées, plats, desserts...) faits avec un budget restreint. Celui-ci sera précisé en début de recette.

 

Le coût sera calculé en partant du principe que les courses sont faites en grandes surfaces et parfois en hard discounters (il n'y a pas de miracles!). Le prix pourtant sera calculé largement, ainsi pour la première recette d'entrée qui nécessite du sirop et de l'eau de fleurs d'oranger, j'ai calculé qu'un de ces deux éléments manquait dans vos armoires si ce n'est pas le cas le prix de revient est donc moindre.


Cet exercice est assez difficile car chacun fait ses achats dans des régions et magasins différents. Le prix de la recette ne sera donc qu'indicatif à vous d'aller dans les mêmes enseignes ou pas, de rechercher les denrées en publicité dans votre région ou d'assumer vos choix si vous décidez de faire tous vos achats en épicerie fine ... Clin d'oeil

 

Si bien entendu le contenu des assiettes est important, n'oubliez-pas qu'un accueil chaleureux et une humeur souriante feront plus de plaisir à vos invités qu'un esprit chagriné par la dépense, une humeur morose et du champagne dans leur verre...


A la fin de ce petit article, vous trouverez une liste où sont repris  par catégorie et au fur et à mesure de leur mise en ligne les différents mets pour vous aider à établir un menu harmonieux à votre goût et selon votre budget ....

 

Le but : vous proposer au moins 5 apéritifs, 5 entrées, 5 plats et 5 desserts que vous pourrez combiner entre eux pour former un menu de fête à moins de 40 € pour 4 personnes, même pas le prix d'un big menu avec une sauce et un dessert chez Quick!



decoration



 

Menu Pâques


Apéritif

 

Roulade de saumon fumé (5 €)

Cônes au chorizo (4,20 €)

Trio de verrines fraîcheur (5,50 €)

Cigares épicés (5,70 €)

Ailes de poulet laquées (4,25 €)


 

 

Entrées

 

Bouquet des moines en habit croquant (8 € maximum)

Nids au saumon frais (6,80€)

Fondus aux fromages faits maison (6 €)

Brochettes des mers sauce mousseline (11 €)


 

 

Plats

 

Ailes de raie en habit rose (10 € 50)

Duo de brochettes et leur taboulé (15 € 60)

Cuisses de poulet à l'orange (8 € 50)

(Gigot d'agneau farci et sa suite de légumes (27 € 50 pour 6 personnes)

Tajine de veau aux artichauts (26 € pour 8 personnes)


 

 

Dessert

 

 

Déclinaison framboises (7,50 €)

Mousse au chocolat (5 €20)

Tiramisu aux oranges (11 € 50)

Consommé glacé aux fraises (7 € 50)


 


decoration

 

00:40 Écrit par Lili dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

19/02/2009

Carnaval...

 

carnaval2

 

Dans quelques jours, les enfants seront en vacances de carnaval.


Il y aura des cortèges carnavalesques (avec les Gilles de Binche, les Blanc-Moussi de Stavelot, les Porais tilffois, les Macrales di Hacou, les Haguettes de Malmedy, les Chinels de Fosse-la-Ville... et bien d'autres...), le mardi gras et la fête de la Laetare qui remonte au tout début du XVIème siècle...

 

gilles

 

blancs moussi

 

1-3


 

peket_macralesperso

 


haguette

 

Chinels2


 

Il y a aussi des ripailles qui accompagnent cette période et un certain fruit qui tenta Adam au Paradis dont la faute est rappelée par le mercredi des cendres, premier jour du Carême...


Toute cette introduction dans un blog culinaire?! Pourquoi?


Pour 3 recettes de goûter destinés à nos chères têtes blondes (et brunes et rousses...), simples, traditionnelles et évocatrices de cette période de liesse :

les beignets aux pommes

les bouquettes (bien sûr ici, aux pommes!)

la rombosse


Mais avant les recettes que vous trouverez dans la catégorie desserts, juste pour les yeux, une évocation en images des carnavals chez nos voisins...

 

Nice d'abord...

 

02-weekend-magazine-231432

 

07-weekend-magazine-231442

 

bfc1

 

Nice1

 

Don villepin et sarko pança

 

Cologne ensuite...

 

koln3

 

koln

 

Carnaval_de_Cologne

 

11

 

koln2

 

Cologne_carneval

 

koln4

 

Et enfin Venise...

 

carnavalvenise2

 

carnavalvenise

 

carnavalvenise3

 

venise01

 

venise07

 

venise02

 

venise03

 

venise05

 

venise06

 

venise08

 

Quel régal n'est-ce pas? Je parlais du régal des yeux bien entendu!Clin d'oeil

 

Toutes ces photos je les ai trouvées sur la toile, si leurs propriétaires voyaient un inconvénient quelconque à ce qu'elles soient sur ce blog, il suffit de me le signaler, elles seront retirées aussitôt.

 

 

 

15:55 Écrit par Lili dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

18/02/2009

Petit questionnaire perso...

Chantal de "repas sympas"  me demande de répondre à ce petit questionnaire.  Comme les questions ne sont pas trop indiscrètes,  c'est volontiers que j'y consacre quelques minutes.



Diamants ou perles ?

Diamant bien sûr, le plus gros possible!Rigolant

Quel était le dernier film que tu as vu ?

Au cinéma?  Harry Potter et l'ordre du Phénix.  Oui je sais ça date mais je n'y vais pas souvent!Rigolant

Ta série préférée ?

Les experts

Petit déjeuner préféré ?

Tous les matins : une tartine, un morceau de fromage (il n'y a que lui qui diffère) et ... Embarassé  un coca light!

Deuxième prénom ?

Liliane.

Quels aliments n’aime tu pas manger du tout ?

Les concombres et les olives

Prénoms préférés du moment ?

Très bonne question... heu... Ambre et Cyril

Quelle voiture conduis-tu ?

Seat Toledo

Quels traits de caractère n’aimes tu pas ?

L'hypocrisie

Habits préférés ?

Pantalon et tee-shirt long

Si tu pouvais partir n’importe où en avion, tu irais où?

Les Iles Marquises

Où veux tu passer ta retraite?

Je ne conçois pas la vie sans ma tribu donc à côté d'elle! peu importe le lieu... Maintenant je ne suis pas contre passer, chaque année, un ou deux mois au soleil au Maroc par exemple.


De quel anniversaire te souviens-tu ?

Mes 50 ans dans un resto sympa avec toute ma tribu au complet!

Ta date d’anniversaire ?

5 janvier 1954

Si tu étais une couleur ?

Le bleu

Chocolat ou vanille ?

Heu... cannelle?Innocent  bon si il faut choisir : vanille...

Dernière personne au téléphone ?

Ma fille aînée

Sucré ou salé?

Salé

Depuis combien d’année travailles-tu au même endroit ?

Je ne travaille plus...

Jour de la semaine préféré ?

Le dimanche.

 

Voilà!  Voilà!  Me connaissez-vous un peu mieux?

Merci Chantal de penser à moi!Bisou

 

 


19:37 Écrit par Lili dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

09/01/2009

Qui suis-je?

J'ai ouvert ce blog inspirée par un autre consacré à la cuisine liégeoise... Il me sert de référence souvent.

Au fil des recettes lues, parfois découvertes, il m'est venu l'envie de partager moi aussi les recettes des plats de mon enfance. Elles ne figurent peut-être pas au Larousse de la cuisine mais elles me semblent encore aujourd'hui délectables...

Vous y retrouverez peut-être les mêmes plats que sur d'autres blogs mais comme il y a des milliers de cuisinier(e)s, il y a aussi des milliers de façons de faire les plats portant le même nom! N'y voyez aucune critique de ma part car ayant ma recette je n'ai pas essayé les autres qui sont certainement tout aussi bonnes...

Cette cuisine traditionnelle serait peut-être jugée "lourde" ou trop riche par les amateurs de grandes assiettes à moitié vides. Je suis pourtant persuadée que maintenant plus que jamais cette ancienne cuisine du terroir a son avenir. Il n'y a pas si longtemps un nutritioniste, consulté pour les allergies de ma petite-fille, me disait qu'il est nécessaire pour voir disparaître ces allergies de plus en plus fréquentes chez les enfants, de revenir à une cuisine plus simple, faite de produits frais, d'ignorer les plats tout préparés, les purées lyophilisées, les sachets de sauce...

Par où donc vais-je commencer? Il y a tant à dire... Des recettes d'hiver me direz-vous. Peut-être une recette de laitue toute simple? en hiver? Oui oui, vous allez voir... Enfin voir c'est beaucoup dire... au fur et à mesure que je ferai ces recettes je mettrai des photos... Pour le moment il faudra faire travailler votre imagination!

 


 

 

11:30 Écrit par Lili dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |