13/04/2009

Gigot d'agneau farci et sa suite de légumes

decoration
Cette recette fait partie des menus de Pâques "budget modéré"...

 


Gigot d'agneau farci et sa suite de légumes



Voici une recette simple à faire mais un peu longue. Croyez moi elle en vaut la peine.




   Prix de revient pour 6 personnes : 27 € 50 (gigot en publicité à 5,70 € le kg et asperges Intermarché - gigot en réclame aussi chez Carrefour et Makro), légumes, pistaches, amandes en vrac en épicerie marocaine)





Ingrédients pour 6 personnes :


un gigot de 1,750 kgs que vous faites désosser par le boucher (ou par votre fille si elle travaille en horeca...)

300 grs de hachis porc et veau

2 œufs

amandes

pistaches

2 gousses d'ail

thym

cannelle

1 oignon

1 botte de persil plat

1 botte de coriandre

safran

chapelure


la suite de légumes :


3 tomates

1 oignon

beurre

ail

sel

poivre

persil

1 botte d'asperges

2 œufs durs

6 très fines tranches de lard fumés

½ kg haricots verts

1 kg de cwènes de gatte ou de rattes

6 gros champignons de Paris


Mettez les amandes dans de l'eau bouillante pendant quelques minutes, puis épluchez les. La peau va partir très facilement. Hachez les amandes et les pistaches grossièrement au robot.


Mélangez le hachis avec une partie du persil, l'oignon et l'ail hachés, 2 œufs, du thym, du safran, un peu de cannelle, les amandes, les pistaches, la coriandre hachée, chapelure, sel, poivre.


Mettez cette farce à l'intérieur de votre gigot, refermez, liez. Badigeonnez d'huile d'olives.


Préchauffez votre four à 250 °. Enfournez votre gigot, faites le prendre couleur. Puis ajoutez une tasse d'eau, couvrez et diminuez votre four à 175°.


Et voilà que surgit le nerf de la guerre! Rosé ou bien cuit? Il est possible d'obtenir un gigot encore un peu rosé et une farce cuite (question de texture) en 60 minutes pour 2 kilos, par contre si vous le voulez bien cuit comptez 80 minutes.


Prenez vos champignons, ôtez les pieds, hachez les grossièrement, mélangez à un peu de beurre d'ail (beurre, ail, sel, poivre, un peu de persil haché très fin), mettez le mélange dans vos têtes de champignons.


Dans un petit plat mettez les tomates coupées en deux parsemées d'oignon haché, sel, poivre, d'une noisette de beurre ou d'un peu d'huile d'olive et dans un autre les champignons. Réservez.


Vous mettrez à cuire au four ¼ d'heure lorsque vous sortirez le gigot.


Nettoyez vos haricots et cuisez dans de l'eau avec du gros sel pendant 15 minutes. Egouttez, rafraichissez, réservez.


Cuisez vos pommes de terre non épluchées dans de l'eau salée. Réservez.


Faites 6 petits fagots avec vos haricots. Entourez chaque petite botte d'une tranche de lard fumé. Vous pouvez pour faire joli lier chaque botte avec un brin de ciboulette.


Coupez le pied de vos asperges, épluchez les si nécessaire (voir ici : http://www.belgourmet.be/fr/cuisson/cuisson_asperges.php), mettez les dans une casserole d'eau froide salée ou mieux dans une casserole à asperges (c'est mon achat de cette semaine, j'en ai trouvé une sur ebay à 1 €!!!), portez à ébullition, laissez cuire 15 minutes.


Votre gigot est cuit... Sortez le et mettez vos plats de tomates et champignons. (je préfère faire deux plats pour que les tomates conservent leur arôme...)


Egouttez vos asperges, mettez une belle noix de beurre dessus. Ecrasez vos œufs à la fourchette, salez, poivrez.


Colorez vos fagots de haricots entourés de lard dans un peu de beurre.


Rissolez vos pommes de terre dans du beurre avec du gros sel.


Coupez votre gigot en fines tranches (enfin comme vous pouvez ici le fiston a plutôt fait dans la tranche solide!) et ouf! le marathon est fini : vous êtes prêt à dresser vos assiettes!


Deux tranches de gigot, une demi tomate, un fagot de haricots, un champignon à l'ail, quelques asperges garnies d'œuf dur et deux ou trois pommes de terre au gros sel, des peluches de persil plat, une superbe assiette copieuse et colorée.


100_1424b



100_1423b

Mon truc :


  • si vous trouvez des pommes de terre vitelottes noires, cuisez les de la même manière mais présentez les coupées en deux pour la couleur...


  • si vous avez des convives qui n'aiment pas les asperges (mais si ça existe! J'en ai deux dans ma propre famille! :-)), remplacez les par un chou-fleur cuit en bouquets...




NB : comme vous pouvez le constater pas de tomates sur la photo. Je les avais oubliées en faisant les achats!

 

10:08 Écrit par Lili dans Plats uniques | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

14/03/2009

Choucroute

 

Choucroute

 

Avant les beaux jours encore une bonne choucroute! Elle a souvent mauvaise réputation, on la croit indigeste. Le chou cru ne l'est pas, c'est tout ce porc bien gras que nous mettons dedans qui le rend indigeste ... et tellement bon!

Chacun a sa manière de la faire comme les carbonnades ou le cassoulet...

Voici la mienne somme toute très classique.

 

€€



 

Ingrédients (pour 4 personnes) :

 

 

1 kg de choucroute crue

baies de genévrier

sel

poivre en grains

feuilles de laurier

Pour la viande c'est au choix, selon vos envies, les disponibilités ou publicités chez votre boucher ou dans votre supermarché!

Les incontournables : le lard fumé (en un bloc) et les saucisses de Francfort...

Les possibilités supplémentaires : la plate-côte, le spirling, les saucisses fumées, les saucisses de campagne fraîches, le jambonneau (je le prends déjà cuit et salé, le goût est tout à fait différent), le fond de jambon (j'ai un faible pour ce dernier)...

 

 

En premier goûtez votre choucroute crue! Comment est-elle? Très acide, moyennement acide ou peu acide?

Plus elle est sûre plus elle devra être rincée. Si elle est moyennement sûre la rincer deux fois devrait suffire. Si elle est très acide, faites la même tremper dans l'eau une ou deux heures. Lorsqu'elle est rincée, égouttez là puis compressez là avec vos mains pour en faire sortir tout le jus.

 

Dans une grande cocotte, mettez une noix de beurre et une échalote hachée. Laissez blondir 2 ou 3 minutes, ajoutez la choucroute, laissez revenir quelques minutes en mélangeant. Ajoutez ensuite le bloc de lard et éventuellement le morceau de plate côte ou de spirling, le jambonneau ou le fond de jambon. Le lard est choisi en un bloc car il doit mijoter avec la choucroute pour lui donner son goût, en tranches il se décomposerait au bout d'un quart d'heure de cuisson! Les saucisses plus vite cuites seront ajoutées en fin de cuisson. Ajoutez les épices : 2 feuilles de laurier, des baies de genévrier, des grains de poivre. Je ne sale pas, le lard, le fond de jambon ou le jambonneau sont assez salés que pour ne pas rajouter de sel. Enfin ajoutez de l'eau à peu près jusqu'au dessus de la choucroute et de la viande (1 ou 2 cms en dessous du niveau). Mettez mijoter à couvert une bonne heure à compter à partir de l'ébullition.

 

Au bout de ce temps, enlevez le couvercle et continuez à cuire à découvert pour que le niveau de jus de cuisson réduise. Goûtez et éventuellement ajouter du sel. C'est une opération que je passe allègrement me contentant du sel des salaisons.

 

Attention!!! C'est le moment le plus délicat! vérifiez souvent le niveau d'eau en poussant la choucroute jusqu'à atteindre le fond de la casserole (sans mélanger car ça “casserait” la viande en morceaux), le jus de cuisson peut stagner en surface alors que la choucroute au fond, privée de jus, se met à attacher!

 

Après une demi-heure, ajoutez enfin tout ce qui est saucisses... Laissez cuire encore une vingtaine de minutes.

 

 

 

A servir avec une bonne purée maison et éventuellement un ravier de moutarde...

 

Bon appétit.

 

100_1239

 

Mon truc : si il reste de la choucroute cuite sans viande, je la garde au frigo (une semaine maxi) ou au surgélateur pour en faire des hot-dogs un mercredi ou un samedi lorsque les enfants sont là! Il suffit de réchauffer des boîtes de saucisses dans la choucroute et de mettre dans des “pistolets” ou à défaut des piccolos avec de la moutarde douce et des tranches de gros cornichons aigre-doux. Les enfants adorent ça.

 

16:31 Écrit par Lili dans Plats uniques | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/02/2009

Salade de scarole tiède aux foies de volaille

Salade de scarole tiède aux foies de volaille

 

Un plat rapide et très bon marché...

 

Ingrédients :


600 grs de foie de volaille

250 grs de lardons

pommes de terre à chair ferme

1 scarole

1 oignon

ciboulette

persil

vinaigre de vin

sel, poivre

beurre ou margarine




Nettoyez la scarole, coupez les feuilles en chiffonnade.

Faites cuire les pommes de terre dans de l'eau salée, égouttez-les, coupez les en morceaux, réservez dans un saladier.

Dans une poêle, mettez une grosse noix de beurre ou de margarine et faites revenir les foies de volaille. Salez, poivrez.

Surveillez bien la cuisson, ils doivent être cuits mais pas trop car ils seront secs.  Mettez les foies et leur sauce sur une assiette.

Poêlez les lardons avec l'oignon haché. Déglacez la poêle avec du vinaigre de vin et un peu d'eau, retirez du feu et rajoutez les foies et leur sauce, le persil et la ciboulette hachés.

Dressez sur une assiette un lit de scarole, quelques pommes de terre, les foies, lardons et sauce...

 

 

100_1130

 

100_1128


Bon appétit!

 

23:29 Écrit par Lili dans Plats uniques | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

31/01/2009

Ragoût d'agneau

 

Ragoût d'agneau

 

 



 

 

J'ai toujours connu ce plat chez moi. Petite, j'en raffolais. J'ignore sa provenance, il ne ressemblait pas au reste de la cuisine faite à la maison. Ma mère faisait une cuisine typiquement belge conventionnelle.


C'est un plat goûteux et facile quoique assez long à faire.



Ingrédients :


1 kgs 500 d'agneau (épaule, collier... moi je préfère le gigot coupé en morceaux, il est moins gras.  Il est plus cher au kilo mais il y a bien moins d'os donc...)

2 ou 3 carottes

2 ou 3 navets

2 branches de céleri vert ou blanc (côtes et feuilles)

1 oignon

2 ou 3 tomates ou 1 boîte de tomates pelées

haricots verts ou princesses

Pommes de terre

un peu de beurre ou de margarine

1 branche de persil frisé

2 feuilles de laurier

1 branche de thym

1 éclat d'aïl

sel, poivre


Dans une cocotte, faites revenir les morceaux d'agneau dans très peu de beurre ou de margarine. Lorsqu'ils sont colorés, ajoutez de l'eau jusqu'au dessus de la viande, le thym, le laurier, le persil, l'aïl (sans l'éplucher), sel et poivre. Laissez chauffer doucement.


Coupez les carottes et les navets en petits morceaux (environ 1 cm de côté), l'oignon en lamelles, les tomates en quartier, les branches de céleri en julienne et ajoutez les. Portez à ébullition et laissez mijoter lentement une bonne heure.

 

100_1012


Epluchez la même quantité de pommes de terre que de tous les autres légumes réunis. C'est en effet l'amidon lâché par les pommes de terre qui va lier la sauce.


Après l'heure de cuisson, ajoutez les pommes de terre et les haricots. Goûtez la sauce et rectifiez l'assaisonnement. Laissez cuire jusqu'à ce que les pommes de terre soient tendres. Mélangez doucement pour que les pommes de terre se défassent un peu et lient la sauce, au besoin écrasez quelques petits morceaux.

 

100_1016



C'est un plat qui se réchauffe facilement et peut être préparé la veille, il n'en sera que meilleur.


Bon appétit.

 

05:44 Écrit par Lili dans Plats uniques | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |